Dave Morissette: «Je pense souvent à Jean, c’est mon modèle» | 7 Jours
/news/entrevues

Dave Morissette: «Je pense souvent à Jean, c’est mon modèle»

Image principale de l'article «Je pense souvent à Jean, c’est mon modèle»
Photo : Éric Myre, TVA Publications

L’ancien joueur de hockey nous raconte comment, au début de sa carrière d’animateur, il a eu la chance de côtoyer des personnalités qui l’ont impressionné et guidé dans sa vie professionnelle. Parmi celles-ci, Pierre Bruneau, Michel Bergeron et Jean Pagé.

Dave Morissette s’est joint à l’équipe de TVA en 2010 et, pendant sept ans, il a commenté les sports avec Pierre Bruneau. Il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour constater la passion que l’animateur avait pour son travail. «Pendant les pauses publicitaires, on parlait de la vie, de nos familles, de nos voyages et, parfois, Pierre textait même avec des enfants malades. C’est un homme passionné et impliqué dans la communauté. C’est fou de le voir aller! En constatant toute sa rigueur et sa passion, je me suis dit que c’était comme ça que je voulais évoluer dans l’univers des médias.»

Michel Bergeron, un vrai leader

Avec Michel Bergeron en 2014.

Photo : Dominic Gouin, TVA Publications

Avec Michel Bergeron en 2014.

Dave est reconnaissant envers celui qu’il qualifie de pilier dans son domaine, le coloré Bergy. «Quand j’ai collaboré à l’émission 110 %, il fallait couper la parole à tout le monde pour intervenir. Pour moi, c’était toute une transition après ma carrière de hockeyeur, mais Michel Bergeron me laissait de la place. Il voulait me laisser parler.» La façon d’être du commentateur sportif a aussi marqué Dave. «Il a toujours eu la bonne attitude, même pendant des marathons de télé où il pouvait commenter des transactions importantes pendant 12 heures consécutives. Il mangeait ses chips et ses bonbons, et il ne chialait jamais parce qu’il avait vraiment du plaisir à faire ce qu’il faisait. Pour moi, c’est ça du vrai leadership.» Dave n’a jamais hésité à demander conseil aux plus grands qu’il a côtoyés. Celui de Bergy? «“Tu parles trop, Dave, c’est trop long!” Et l’autre conseil qu’il m’a donné, c’est: “Pose les bonnes questions, et tu auras les bonnes réponses”», ajoute-t-il avec un grand éclat de rire.

Jean Pagé, une source d’inspiration

Photo : Éric Myre, TVA Publications

Une autre personnalité marquante qui aura influencé son style d’animation, c’est l’animateur sportif Jean Pagé. «C’était super de travailler avec lui. Son rire était contagieux, il vivait ses histoires et, à l’émission 110 %, tout le monde était important autour de la table. Il regardait ses interlocuteurs dans les yeux, il riait des blagues, il était là à 110 %. Quand j’anime, je pense souvent à Jean, c’est mon modèle. Chaque fois que j’interviewe des joueurs de la LNH, je pense à la manière dont Jean menait ses entrevues. Il était tellement humain et naturel. Je ne pourrai jamais être Jean Pagé, être aussi bon que lui, mais je peux essayer de l’imiter un peu», conclut Dave d’un rire sincère et communicatif.

  • Dave Morissette en direct, du lundi au vendredi (et les samedis à compter du 5 octobre), en fin de soirée, à TVA Sports.
  • Les vrais héros, dès le mercredi 30 octobre à 19 h 30, à Moi et cie.

À lire aussi

Et encore plus