«Comme les participants, j’en apprends beaucoup» − Kevin Raphael | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

«Comme les participants, j’en apprends beaucoup» − Kevin Raphael

Image principale de l'article «Comme les participants, j’en apprends beaucoup»
Photo : Collaboration spéciale, Émilie Lapointe

Humoriste, animateur, commentateur et journaliste sportif, Kevin Raphael porte divers chapeaux dans l’univers télévisuel québécois. Depuis le 23 août, le jeune homme a ajouté une corde à son arc, puisqu’il anime Viens voir mes rénos!, une nouvelle émission de rénovation présentée à Casa.

Kevin Raphael a éclaté de rire lorsqu’il s’est fait offrir d’animer une émission de rénovation. «Au départ, je ne croyais pas que c’était vrai. J’ai ri aux éclats. Puis mon agent m’a annoncé que j’avais une réunion avec la production. J’avais encore des réserves avant cette rencontre. Je me demandais: “Pourquoi moi?” Mais moins de deux minutes après avoir rencontré l’équipe, je voulais vraiment faire partie de ce show!» Une émission de rénovation semblait en effet s’éloigner des cordes de Kevin Raphael, compte tenu de son parcours de journaliste sportif et d’humoriste.

À 17 ans, Kevin louait la salle André-Mathieu, à Laval, pour présenter un spectacle d’humour à guichets fermés. «Après l’avoir fait deux fois, j’avais assez confiance en moi et je me suis lancé en humour dans les bars.» Puis, en avril 2015, le jeune Québécois d’origine haïtienne a atteint 1,4 million de visionnements en 24 heures avec un projet original: une vidéo où son personnage, «Le commentateur haïtien», décrit un match de hockey des Canadiens avec un accent créole. La popularité de cette vidéo lui a ouvert bien des portes. «Ça m’a permis de faire Code F. et ALT, à Vrak. Par la suite, j’ai travaillé à RDS, puis à TVA Sports, à TVA (Vlog) et finalement à CASA.» Avec Viens voir mes rénos!, Kevin Raphael a l’impression d’enrichir sa carrière. «Je veux évoluer dans ce métier. J’ai 27 ans et je ne connais rien; je suis jeune encore! J’ai appris avec Dominic Arpin, Dave Morissette et Monsieur Bergy (Michel Bergeron); cette gang-là me fait évoluer. Avoir mon show de rénos avec tout le soutien de l’équipe, c’est juste du positif!»

Un concept différent

Viens voir mes rénos! nous permet de suivre trois participants sur leur chantier respectif (il s’agit toujours de la même pièce pour les trois participants; une salle de bains, par exemple). Ils disposent de trois semaines, d’un budget similaire et de 1000 $ supplémentaires offerts par la production, ainsi que d’une surprise qui leur sera dévoilée pendant l’émission seulement. Seuls, en équipe ou avec l’aide de professionnels, les participants peuvent effectuer leurs travaux comme bon leur semble, mais l’objectif est de réaliser LA rénovation qui en mettra plein la vue et qui sera digne de remporter la compétition et le grand prix de 2000 $. À l’issue des travaux, les trois participants, de même que Pierre-Olivier Houde, expert en rénovation, noteront les résultats finaux. «La différence entre cette émission de rénovation et les autres, c’est qu’il y a trois dévoilements (avant et après) à la fin de chaque émission», explique Kevin.

Les tournages viennent de se terminer, et l’animateur a rencontré plusieurs participants qui l’ont marqué. «L’un des candidats, André, m’a dit que c’était sûrement son dernier patio. C’est un homme âgé qui a conscience qu’il n’en fera probablement pas d’autres. C’est touchant. Lorsqu’on a annoncé s’il gagnait ou perdait, c’est vraiment venu me chercher. En fait, tout le monde m’a marqué à sa façon. Ces gens-là m’accueillent dans leur demeure, et je joue avec leurs enfants ou leur chien durant les pauses. Je suis nouvellement propriétaire d’une maison (depuis juillet 2018) et, tout comme les participants, j’en apprends beaucoup avec Pierre-Olivier. C’est un peu lui qui donne de la crédibilité à l’émission! (rires) Côté rénovations, je ne suis pas très bon; je m’occupe plutôt de l’aspect divertissement!»

On peut toujours suivre Kevin les samedis dans Le Kevin Raphael Show et les mercredis dans Raw — où il présente la lutte WWE —, à TVA Sports. «En signant, je m’étais donné le défi d’animer 100 épisodes consécutifs de lutte. J’ai fait ma 100e émission le 11 septembre! Le travail occupe toute la place dans ma vie en ce moment. J’ai aussi fait Sucré salé durant l’été, donc j’ai dû jongler avec mes horaires afin d’être disponible pour tout le monde. D’habitude, je suis plus wild durant la saison estivale, mais je vais me reprendre cet hiver! (rires)»

  • L’émission Viens voir mes rénos! est diffusée les vendredis à 19 h, à CASA.

 

À lire aussi

Et encore plus