Nathalie Lord: un hymne pour l'alzheimer | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Nathalie Lord: un hymne pour l'alzheimer

Image principale de l'article Un hymne pour l'alzheimer
Photo : © Production

C’est par un heureux concours de circonstances que Nathalie Lord est la porte-étendard de la Journée mondiale de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer au Québec, qui a lieu le 21 septembre. La chanteuse a signé le texte de la chanson Le cœur n’oublie jamais. «Je l’ai écrite en 2010, après que Paul Daraîche m’ait dit qu’il aimerait écrire une musique sur des paroles venant de moi. Je lui ai alors demandé de quoi il aimerait que je parle. Il y a réfléchi et m’est revenu en me disant: “J’aimerais que tu parles de la maladie d’Alzheimer.”» Nathalie Lord s’est donc mise dans la peau d’une personne qui apprend qu’elle en est atteinte et s’est demandé ce qu’elle voudrait dire à ses enfants (Maxime, 26 ans, et Annabelle, 24 ans) avant de ne plus pouvoir leur parler. La chanson est extraite de l’album La même maîtresse. «Quand je la chante en spectacle, je reçois énormément de témoignages.» La chanteuse a aussi offert une entrevue sur les ondes d’une radio française, France Alzheimer, qui fait tourner la chanson. 

Son mari, le chanteur Patrick Norman, a une tante de 102 ans qui a l’alzheimer. «La dernière fois qu’on est allés la voir, Patrick a pris sa guitare et lui a fait les chansons qu’il lui chantait avec son papa quand ils étaient jeunes. Et je sais qu’elle a reconnu quelque chose. C’est allé chercher une émotion qui lui rappelait quelque chose, c’est certain!» 

À lire aussi

Et encore plus