Le monstre | L’étau se resserre | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Le monstre | L’étau se resserre

Mercredi le 25 septembre à 21 h, Radio-Canada

Malgré tout ce qu’elle a subi aux mains de M, Sophie (Rose-Marie Perreault) refuse de croire que Yasmine (Lamia Benhacine) a vécu le même calvaire.
Photo : Yan Turcotte

Malgré tout ce qu’elle a subi aux mains de M, Sophie (Rose-Marie Perreault) refuse de croire que Yasmine (Lamia Benhacine) a vécu le même calvaire.

Pour rassurer sa famille, Sophie accepte de passer quelques jours dans une maison pour femmes violentées. Elle y croise Yasmine, son ancienne rivale. Des souvenirs refont surface, et Sophie se remémore l’époque où elle a tout abandonné par amour pour M. 

Sophie trouve du réconfort auprès de sa psychologue (Marie-Thérèse Fortin).

Photo : Yan Turcotte

Sophie trouve du réconfort auprès de sa psychologue (Marie-Thérèse Fortin).

Bien que M ait failli la tuer, Sophie a du mal à se défaire de son emprise. Elle sent d’ailleurs que sa famille et ses amis, qui l’entourent, s’inquiètent pour elle. La thérapie avec sa psychologue lui fait du bien et, à la suggestion de celle-ci, elle accepte de passer quelques jours dans une maison pour femmes victimes de violence. Le détective privé que ses parents ont engagé l’y conduit et assure qu’il reviendra la chercher dans trois jours pour la ramener à la maison. 

Une histoire qui se répète 

Lorsqu’elle a visité la maison pour la première fois, Sophie a vu que Yasmine était l’une des pensionnaires. Peu de temps après son arrivée, les deux femmes ont l’occasion de se parler. Yasmine rappelle à Sophie qu’elle a essayé de la prévenir au bar, le soir où elle a fait la connaissance de M. Sophie ne la croit pas et rétorque que tout ce que sa rivale voulait, c’était l’éloigner du jeune homme. 

Sophie n’hésite pas à imiter la signature de son père (Jean-François Pichette) pour se procurer la somme nécessaire à son voyage.

Photo : Yan Turcotte

Sophie n’hésite pas à imiter la signature de son père (Jean-François Pichette) pour se procurer la somme nécessaire à son voyage.

Yasmine lui raconte donc son histoire avec M. Or Sophie refuse d’admettre qu’il y a plusieurs ressemblances entre cette expérience et la sienne. Selon elle, personne ne peut avoir vécu l’histoire d’amour qu’elle a eue avec M. Malgré tout ce qui s’est passé, elle n’a pas oublié à quel point elle a aimé cet homme, et elle est certaine qu’il l’a aimée en retour. Elle ne peut avoir imaginé tout cela. M lui aurait-il menti? N’a-t-elle pas été la seule femme qu’il ait vraiment aimée?  

Par ailleurs, on revient en arrière à l’époque où Sophie est désemparée, car M n’a pas le droit de rentrer à Montréal. Elle s’est résignée à revenir seule au pays, et une seule chose l’obsède: revoir son amoureux. Avec l’aide de sa tante avocate, elle tente de faire changer la décision de l’ambassade. Or, elle a beau faire tout ce qu’elle peut pour aider le jeune homme, il l’amène, à chacun de ses appels téléphoniques, à se sentir coupable de ne pas en faire assez et de mener sa vie de son côté alors qu’il est forcé de rester chez lui à se morfondre. Elle passe pourtant de si longues heures au téléphone avec lui que ses parents reçoivent une facture très salée.  

Photo : Yan Turcotte

Tout quitter pour lui 

Sophie ne sait plus quoi faire. La situation ne semble pas vouloir se régler. M ne voit qu’une solution: son amoureuse doit venir en personne et apporter les papiers nécessaires pour qu’il obtienne l’autorisation de revenir au Canada. Malheureusement, la jeune femme est en pleine session universitaire, et ses parents refusent qu’elle abandonne ses cours pour retourner en Afrique, malgré tous les efforts qu’elle déploie pour les convaincre.  

Maintenant que son amoureuse est à sa merci, M se montre sous son vrai jour.

Photo : Yan Turcotte

Maintenant que son amoureuse est à sa merci, M se montre sous son vrai jour.

Sophie a l’impression que personne ne la comprend. Tout ce qu’elle veut, c’est rejoindre son amoureux et l’aider. De son côté, M fait de plus en plus pression sur elle. La jeune femme n’a pas les moyens de faire le voyage; sa seule façon de gagner rapidement de l’argent est de refaire de la pub. Toutefois, M s’y oppose: il refuse de la voir s’exhiber ainsi devant tout le monde. Si elle l’aime vraiment, dit-il, elle doit trouver une autre solution au plus vite. Il lui rappelle qu’il y a de l’argent dans son fonds d’études. Sophie est d’abord réticente, mais que ne ferait-elle pas pour son amoureux? Elle imite la signature de son père pour retirer l’argent du fonds, ment à sa famille et, à la première occasion, s’envole pour l’Afrique du Nord. 

Rien ne va plus 

Sophie a tout laissé tomber pour aller rejoindre celui qu’elle aime. Toutefois, elle prend conscience assez brutalement que ce voyage n’a rien à voir avec les précédents. Non seulement elle doit se rendre seule au village où vivent M et sa famille, mais son téléphone disparaît soudainement. De plus, M cache son passeport, prétextant le mettre en lieu sûr. Le comportement du jeune homme change; il s’emporte de plus en plus souvent. Or, au moment où Sophie commence à douter de lui et à remettre leur relation en question, il se montre sous son meilleur jour et lui fait une demande qui la comble de bonheur. Avant longtemps, le magnifique sourire de Sophie va s’effacer... 

À lire aussi

Et encore plus