Les nouvelles de la rentrée | 7 Jours
/news/nouvelles

Les nouvelles de la rentrée

Le temps des vacances est terminé et nos artistes préférés sont de retour au travail. Alors que certains ont profité de l’été pour se faire dorer la couenne, d’autres ont passé la saison chaude sur différents plateaux de tournage. Voici, juste pour vous, les nouvelles de l’heure.   

La fin de leur couple à l’aube de leurs 10 ans  

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Maripier Morin nous donnera rendez-vous les dimanches à 20 h 45, à TVA, dès le 22 septembre, à Studio G. Chaque semaine, elle recevra un invité et le célébrera avec d’autres convives dans une ambiance festive et chaleureuse. L’émission n’est pas encore commencée que l’animatrice fait déjà jaser. La fin de semaine dernière, elle a en effet confirmé sur les réseaux sociaux ce que la rumeur laissait croire depuis quelques mois: elle ne forme plus un couple avec celui qu’elle a fréquenté pendant près de 10 ans et qui était devenu son mari (deux fois plutôt qu’une) deux ans plus tôt, Brandon Prust. «La vie n’est pas un long fleuve tranquille et celui-ci amène son lot de vagues. Brandon et moi, après y avoir longtemps réfléchi, avons décidé de poursuivre nos routes séparément, a-t-elle publié sur Instagram. J’aimerais vous remercier sincèrement de votre amour et de votre support au fil des 10 dernières années. Ce sont des moments extrêmement difficiles et merci d’avance de nous respecter dans notre désir de ne pas en parler davantage.» De son côté, l’ex-joueur de hockey a mis en ligne un message plus bref: «Maripier et moi avons décidé de prendre des chemins différents. Merci à tous pour votre amour et votre support à travers les années.»                 

Maripier et Brandon s’étaient rencontrés en avril 2010 à New York, au moment où la jeune femme s’y trouvait en vacances et que lui y évoluait au sein de l’équipe des Rangers. «C’était la première fois de ma vie que j’y allais. Il m’a été présenté par un ami. Ç’a été un beau hasard. Je ne savais pas qu’il jouait au hockey. Ç’a été une surprise! On est ensemble officiellement depuis le mois de juillet», nous avait-elle confié à l’époque. Ce n’est qu’en septembre 2013 qu’ils emménageaient pour la première fois ensemble, alors qu’ils faisaient l’acquisition d’un condo sur le Plateau-Mont-Royal, à Montréal. Ils ont un chien, Lola, depuis Noël 2012. L’auront-ils en garde partagée?                  

Un vrai cadeau                 

Photo Patrick Séguin

Même si Julie Bélanger anime à la radio depuis 22 ans, le stress perdure. «Avant chaque rentrée, je suis très nerveuse; on dirait que je n’ai jamais animé. Mais ça se dissipe très rapidement.» Celle qui animait seule Rythme au travail (Rythme 105,7) depuis 11 ans a désormais une collègue pour Lunch 80-90 de 12 h à 13 h. «À ce point-ci de ma carrière, c’est un cadeau de faire ça avec Marie-Ève Janvier. Ça me donne de l’énergie, je me sens en vie!» Julie reprend également les rênes de Ça finit bien la semaine avec José Gaudet dès le 13 septembre, à TVA. «On va souligner notre septième saison de belle façon!» Les premiers invités seront Maripier Morin, Mathieu Baron et le groupe Salebarbes.                 

C’est la fin pour Ariane Beaumont                

  

Photo TVA Publications, Bruno Petrozza

  

C’est avec un petit pincement au cœur que Mélissa Désormeaux-Poulin fait ses adieux à son personnage d’Ariane Beaumont cet automne, après cinq saisons de Ruptures. «Lorsque je tournais les dernières scènes, l’émotion me prenait. J’ai tellement mis d’amour et de temps dans ce personnage-là! Je crois toutefois qu’après cinq ans, il était temps de mettre fin à cette aventure. Après Ruptures, j’ai aussitôt commencé à tourner dans la nouvelle série Épidémie, qui sera en ondes à TVA en 2020. Le fait de rester occupée jusqu’à la fin octobre me permet ainsi de faire mon deuil plus facilement.»                

Une autre pièce à l’international                

Catherine-Anne Toupin — qu’on peut voir dans la cinquième saison de Boomerang le lundi à 19 h 30, à TVA — reprend à guichets fermés sa pièce La meute, à La Licorne, du 29 octobre au 23 novembre. «Elle sera ensuite jouée en anglais au Centaur, en mars, sous le titre Mob. (La pièce y sera présentée en première mondiale en anglais du 3 au 22 mars 2020.) Il y aura aussi une production en espagnol au Mexique, à l’automne 2020. J’espère pouvoir y aller. Ça fait déjà quelques mois que je sais qu’elle sera jouée à Mexico. La pièce est en cours de traduction. Je trouve ça vraiment tripant!» Ce n’est pas la première fois qu’une de ses œuvres voyage. Sa pièce À présent a été présentée à l’international, notamment à Melbourne.                

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Du temps pour relaxer                

Pour la première fois en cinq ans, Antoine Bertrand a eu de longues vacances cet été. «Mon personnage du curé Labelle est mort dans Les pays d’en haut et ma blonde (Catherine-Anne Toupin) ne tourne plus dans Unité 9. Nous en avons donc profité pour passer du temps au chalet. De mon côté, depuis la fin des tournages de Boomerang au début juin, je suis allé voir un ami en Italie et j’ai tourné deux jours au Maroc dans un film français, dans lequel je n’ai fait qu’un caméo. J’ai un rôle dans un autre film français qui se tournera en novembre et qui s’intitulera Trois fois rien. Ce long métrage raconte l’histoire de trois itinérants qui gagnent à la loterie. D’ici là, je n’ai rien de prévu, et c’est parfait comme ça. J’aime bien ne rien faire.»                 

Il poursuit l’entraînement                

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Après avoir réalisé un premier triathlon le 22 juin à Mont-Tremblant, Michel Charette déclare ne pas avoir l’intention de cesser l’entraînement. «Le triathlon s’est bien passé, mais j’avoue avoir eu de la difficulté avec la course. Je songe déjà à relever d’autres défis au Québec et même à l’étranger, mais je n’ai rien de concret à annoncer pour le moment. Je continue néanmoins de m’entraîner avec mes amis Patrice Godin et Sébastien Delorme. J’ai la chance d’être bien entouré. Depuis un an, je constate que j’ai plus d’énergie, que je suis plus en forme et que je suis de meilleure humeur.» Par ailleurs, le comédien se dit choyé de renouer avec son personnage du sergent-détective Bruno Gagné dans District 31. «Quatre mois après avoir fauché accidentellement la vie d’une fillette, Bruno aura bien des choses à gérer. C’est un très beau défi pour un acteur», souligne Michel Charette, qui sera aussi de retour dans Les pays d’en haut à Radio-Canada, l’hiver prochain.                 

Un projet fascinant                 

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Touchant pour la première fois à l’animation dans le cadre de la série docuréalité Survivalistes, qui sera en ondes à Moi et Cie l’hiver prochain, le comédien Patrice Godin déclare faire face à un défi de taille. «Au début des tournages, j’étais un peu découragé, parce que je ne me trouvais pas bon, mais finalement j’ai beaucoup appris. Mon travail consiste surtout à discuter avec les intervenants et à me laisser porter par ma curiosité naturelle. C’est un projet qui est à la fois troublant et fascinant. Il y a plein de facettes à découvrir autour des survivalistes.» Par ailleurs, Patrice Godin est de retour dans District 31 et dans Une autre histoire à Radio-Canada, et il tourne actuellement la série Mon fils, à venir en 2020 sur Club illico. «Je ne peux pas dire à quelle fréquence mon personnage de Yannick Dubeau sera présent dans District 31, mais il sera sur le back burner (relayé au second plan) pour un bout de temps.»                 

Une mère centenaire                

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Marie-Thérèse Fortin a le bonheur d’avoir encore sa maman en vie. «Elle a 101 ans. Elle tricote, malgré qu’elle soit aveugle. Comme elle dit, elle attend que quelqu’un vienne la chercher, mais elle est en forme et elle est bien entourée.» Par ailleurs, les enfants de la comédienne — qui joue dans Le monstre, à Radio-Canada, et qui sera au TNM dès le 17 septembre, dans Knock ou le Triomphe de la médecine — vont très bien aussi. «Emma, qui a 22 ans, est infirmière, mais elle fait un baccalauréat pour devenir clinicienne. Samuel, qui a 25 ans, est dans le milieu de la politique, dans les communications.»                

Entre la réalisation et le jeu                

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Après avoir réalisé son premier long métrage, 1:54, sorti en 2017, ainsi que des épisodes de la série Jérémie, diffusée à VRAK, Yan England a beaucoup travaillé derrière la caméra ces derniers mois. «J’ai réalisé les premiers épisodes de L’Échappée qui seront diffusés cet automne à TVA et j’ai assuré la réalisation de la prochaine saison des Pays d’en haut, à Radio-Canada. C’était un très beau défi, car c’était la première fois que je dirigeais un tournage d’époque avec des fusillades et des carrioles. J’ai toutefois dû mettre de côté mon second long métrage, que j’espère sortir dans deux ans», souligne l’artiste, qui tournera cet automne dans la comédie En tout cas, diffusée à TVA.                 

Un porte-parole impliqué                

Photo TVA Publications, Julien Faugère

Après un été de tournage pour Alerte Amber (TVA), où il interprète le père de Logan et Éliot, et pour Les pays d’en haut (Radio-Canada), Vincent Leclerc vit un automne plus tranquille, mais il ne s’en plaint pas. «Je suis très privilégié depuis cinq ans. J’ai lancé dans le cosmos que j’aimerais beaucoup travailler en anglais; ça fait deux ans et demi que je n’ai pas joué dans cette langue.» Le comédien consacre une partie de son temps à Médecins du Monde Canada, un organisme visant à faciliter l’accès aux soins de santé dans le pays et dont il est porte-parole. «Je me suis joint à cette équipe il y a deux ans, parce que j’avais un ami qui travaillait là et que je ne savais pas qu’au Canada, des gens n’avaient pas accès aux soins de santé.»                 

Heureux pour son père                

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Jean-Marie Lapointe nous a confié que son père, Jean Lapointe, a tourné récemment dans le film Mon cirque à moi, de la réalisatrice Myriam Bouchard, qui met en vedette Patrick Huard. «Mon père tient un petit rôle là-dedans. C’est le fun de voir qu’on pense encore à lui alors qu’il a 83 ans. Il a été sollicité récemment pour différents projets. Il aime ça et ça lui fait du bien.» De son côté, l’animateur invite les gens à ne pas manquer la seconde saison de son émission Face à la rue, qui sera en ondes dès le 19 septembre à 21 h 30, à TVA.                

Entre deux continents                

Photo TVA Publications, Geneviève Charbonneau

L’automne s’annonce occupé pour Lara Fabian, qui sera coach à l’émission The Voice: La plus belle voix, en France, après l’avoir été pendant deux ans à La Voix, au Québec. «J’irai enregistrer des émissions et faire des spectacles en Europe cet automne. Toutefois, ma vie reste au Québec. Ma fille, Lou, qui a 11 ans, vient d’effectuer sa rentrée scolaire au Collège de Montréal. Dans les prochains mois, je vais donc faire des allers-retours entre ici et l’Europe tous les 15 jours. En mon absence, ma fille restera à Montréal avec mon époux, Gabriel. J’ai toujours été à cheval sur différents continents; je suis née comme ça. Ma mère est Belge, mon père est Italien et mon cœur est au Québec!»                 

Un nouveau documentaire                

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Kim Rusk travaillera prochainement sur un nouveau documentaire, qui verra le jour à Canal Vie dans un an. «Dans le cadre de ce projet, nous allons sélectionner une école du Québec et la remettre à neuf. Nous allons la refaire au complet.» Par ailleurs, l’animatrice de l’émission matinale Le boost! à Énergie se dit attendrie par la relation unissant sa fille, Billie, qui aura bientôt un an, à son père, Patrick Zabé, atteint de la maladie de Parkinson. «Mon père vit à Québec et il communique souvent avec nous par FaceTime. Il aime beaucoup sa petite-fille et il m’a dit que si j’avais un deuxième enfant, il déménagerait à côté de chez moi. Je ne songe toutefois pas à agrandir la famille avant deux ans.»                 

Manque de temps pour danser  

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

De retour dans la seconde saison de Révolution dès le 22 septembre (dimanche à 19 h, à TVA), Sarah-Jeanne Labrosse confie avoir découvert tout un nouveau monde. «Cette émission m’a permis de faire de magnifiques rencontres.» Toutefois, la comédienne confie ne pas avoir de temps actuellement pour intégrer la danse dans son quotidien. «Je suis habitée par la danse; je vais m’y mettre un jour. Je pense qu’il y a quand même plus de danse dans ma vie aujourd’hui. Je suis plus consciente de la vie de robot qu’on mène, et j’essaie de m’en défaire. Je danse davantage en faisant le ménage. Il y a plus de mouvement dans ma vie, même si je ne suis pas de cours. Le temps me manque. Je n’ai déjà pas assez de temps pour voir mes frères...»              

La retraite en 2020?           

Photo TVA Publications, Éric Myre

Impliquée depuis plusieurs années dans la production et l’animation de séries documentaires traitant de divers sujets de société, l’animatrice Claire Lamarche envisage de prendre officiellement sa retraite en 2020. «J’y songe sérieusement. Je vieillis et j’ai envie d’aller tranquillement vers autre chose. De plus, mes deux petits-enfants sont rendus à l’adolescence et je trouve ça important d’être plus disponible pour eux», confie l’animatrice de 74 ans. Toutefois, avant de tirer sa révérence, Claire Lamarche nous invite à ne pas manquer ses deux derniers documentaires, qui seront diffusés les mercredis 18 et 25 septembre à 20 h, à Télé-Québec. «Le premier s’intitule Génération d’anxieux et traite du thème de l’anxiété chez les jeunes de moins de 10 ans. La semaine suivante, Télé-Québec diffusera Prisonniers de l’anxiété. Ce second documentaire illustrera la réalité d’adultes aux prises avec des troubles anxieux.»          

Une aventure sous terre          

Photo TVA Publications, Bruno Petrozza

Catherine Trudeau admet avoir vécu une expérience de tournage hors du commun sur le plateau du film Souterrain, de la réalisatrice Sophie Dupuis. Ce long métrage, qui sortira au printemps prochain, a été tourné en partie au creux d’une mine située dans les environs de Val d’Or. «On me verra y jouer le rôle de Catherine, qui aura la responsabilité d’intervenir dans le cadre d’un sauvetage dans la mine. C’était exceptionnel de tourner dans un endroit où il fait noir et froid. Il s’agit d’un lieu de travail plutôt hostile», précise la comédienne, qui se souviendra longtemps de cette aventure.           

Un été déconnecté          

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Dominic Arpin, qui est de retour cet automne à l’animation de la 15e saison de Vlog, nous a avoué avoir passé une bonne partie de l’été déconnecté des réseaux sociaux. Précisons que l’animateur a profité de la saison chaude pour tourner une nouvelle émission de plein air intitulée Van aventure, qui sera en ondes au printemps prochain sur Évasion. «Je suis parti pendant un mois et demi avec mon chien parcourir les régions du Québec à bord d’une van. J’ai fait du parapente, du kayak, de l’escalade, de la randonnée et bien d’autres activités. Pendant ces tournages, je n’avais pas de connexion Internet ni même le téléphone à certains endroits. Ça faisait longtemps que je n’avais pas été déconnecté aussi longtemps et ça m’a fait du bien. Je suis actuellement très excité de découvrir tout ce que j’ai manqué durant l’été.»            

Un été en amoureux          

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Rencontrée à la Soirée hommage aux finalistes des Prix Gémeaux, la designer d’intérieur Marie-Christine Lavoie nous a dit être très heureuse de recevoir une première nomination pour l’animation de son émission Design V.I.P., diffusée à Canal Vie. «Il s’agit d’une très belle surprise pour moi. Je n’ai pas étudié en communication, mais plutôt en design et en enseignement au primaire. Il s’agit d’un beau cadeau de la vie après 10 ans de carrière.» Par ailleurs, l’animatrice file depuis trois ans le parfait amour auprès de Jean-Marc Couture, grand gagnant de l’édition 2012 de Star Académie. «J’ai suivi mon chum en tournée cet été. On est allés en Gaspésie et au Nouveau-Brunswick. On a aussi passé beaucoup de temps à la maison à pratiquer des sports nautiques.» De son côté, Jean-Marc Couture continue de travailler sur de nouvelles chansons. «J’ai comme projet de lancer des singles à l’occasion. Je ne veux pas me lancer dans un gros projet d’album. Marie-Christine et moi, on n’a pas de projets communs. Lorsqu’on est ensemble, on en profite pour faire autre chose que travailler.»          

Un rôle qui ne passe pas inaperçu          

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Geneviève Schmidt tient le rôle de Nancy Riopelle, une mère voulant venger le décès de sa fille dans District 31. La comédienne déclare que son personnage ira très loin dans sa vengeance. «On a appris à la connaître au cours de la première semaine de diffusion et je peux dire que les téléspectateurs n’ont encore rien vu.» Chose certaine, Nancy en fera voir de toutes les couleurs au sergent-détective Bruno Gagné (Michel Charette), qu’elle considère comme responsable du décès de sa fille. Par ailleurs, la comédienne est de retour dans L’Échappée, à TVA.           

20 ans de mariage et une escapade          

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Isabelle Racicot a pleinement profité de l’été pour célébrer ses 20 ans de mariage avec son époux, Donald, avec qui elle a deux fils. «On est allés cinq jours dans le Sud. Par la suite, j’ai fait du remplacement à l’animation de Salut Bonjour à TVA, puis je suis partie une semaine avec une bonne amie sur l’île de Majorque, dans les Baléares. J’ai ainsi pu célébrer mes 20 ans de mariage en donnant un break à mon mari!» rigole-t-elle.           

Une fille d’automne           

Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Pour la première fois de sa carrière radiophonique, Marie-Ève Janvier anime en duo avec Julie Bélanger. «Notre première semaine était folle, mon mascara coulait sans cesse parce qu’on riait tellement!» raconte celle qui coanime Lunch 80-90 du lundi au jeudi de 12 h à 13 h à Rythme 105,7. «J’ai l’impression qu’on s’est trouvées; on a tellement de plaisir!» Elle reste ensuite en ondes pour animer seule Rythme au travail, de 13 h à 16 h. Les tournages de L’amour est dans le pré, dont Marie-Ève assure l’animation, débutent prochainement: «Les fans commencent à avoir hâte que ça revienne. En ce qui concerne les prétendant(e)s pour les agriculteurs, on sera dans la diversité. Mon automne sera bien rempli avec la radio et la télé. Et c’est ma saison préférée, donc je suis comblée!»          

Comédienne et animatrice avant tout!          

Photo TVA Publications, Bruno Petrozza

De retour au petit écran cet automne dans la série Ruptures à Radio-Canada, Mahée Paiement déclare vouloir dorénavant se concentrer sur ses métiers de comédienne et d’animatrice. «Dans Ruptures, on me verra tenir le rôle d’une femme qui tentera par tous les moyens de conserver son niveau de vie après son divorce. Dans l’avenir, j’aimerais de plus en plus travailler comme comédienne. J’ai aussi renoué avec la radio cet été, sur les ondes d’Énergie. Il se peut d’ailleurs qu’on m’y entende à nouveau dans les prochains mois.» Par ailleurs, l’artiste, qui a un nouvel homme dans sa vie, déclare être restée en bons termes avec son ex-conjoint, Jean-François Comeau, le père de ses trois enfants. «On travaille un peu moins ensemble ces temps-ci. Mes parfums sont toujours offerts chez Jean Coutu, mais je consacre plus de temps à mes enfants qu’à ma compagnie en ce moment.»            

Un coup de cœur pour Maripier Morin          

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Jean-Philippe Perras nous a confié avoir rapidement développé une belle chimie avec Maripier Morin sur le plateau de la série policière La faille, qui sera disponible en décembre sur Club illico. Les artistes ont eu l’occasion de tourner ensemble à Fermont dans le cadre de ce projet. «Je tiens le rôle de Louis-Philippe, le fils du propriétaire de la mine, joué par Marc Messier. Maripier et moi formons un couple là-dedans. On s’était déjà croisés sur un autre plateau, mais cette fois j’ai eu un véritable coup de cœur pour elle. Elle est une super partenaire de jeu. On a tourné de belles scènes et vécu de très beaux moments. Nous sommes devenus amis. Comment ne pas être ami avec Maripier? Elle est tellement cool!» s’exclame le comédien.           

Un projet avec son chum          

Photo TVA Publications, Éric Myre

Croisée au dévoilement de la programmation de Télé-Québec, la comédienne Élodie Grenier, qui prête ses traits au personnage de Passe-Partout, nous a confié avoir beaucoup de plaisir à travailler avec son amoureux, le réalisateur et comédien Julien Hurteau, qu’on peut voir dans 5e rang, à Radio-Canada. «Mon chum a travaillé cet été comme réalisateur pour quelques épisodes de la deuxième saison de Passe-Partout, qui est présentée cet automne. On se complète vraiment bien sur le plan artistique et on avait envie d’avoir un projet commun. Voilà pourquoi on travaille actuellement en couple au développement d’un premier long métrage. On ne sait pas quand il verra le jour... Je n’en parlerai pas plus, mais il s’agit d’un projet vraiment le fun!» s’exclame la jeune femme, qui célébrera en janvier ses cinq ans d’amour.           

Il joue au yoyo avec son poids          

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Après avoir pris 35 lb l’hiver dernier afin de tenir le rôle d’un joueur de hockey en pleine déchéance dans le long métrage Les barbares de La Malbaie, du réalisateur Vincent Biron, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques nous a annoncé avoir déjà perdu 20 lb depuis la fin des tournages. «Il me reste encore 15 lb à perdre. Mon corps n’est pas très content, car je n’ai plus 18 ans. Pour atteindre mon objectif, je vais au gym, je fais attention à mon alimentation et je m’achète des vêtements trop petits en vue de rentrer dedans!» À noter que le film sortira le 22 novembre.          

Dans une série américaine          

Photo TVA Publications, Melany Bernier

Rose-Marie Perreault, qu’on peut voir dans la minisérie Le monstre, diffusée le mercredi à 21 h, à Radio-Canada, nous a annoncé qu’elle tournait actuellement dans la série américaine Barkskins, tournée au Québec. Pour cette série d’époque de 10 épisodes — qui verra le jour aux États-Unis en 2020 sur la chaîne National Geographic —, un village entier du XVIIe siècle a été recréé dans la forêt de Valcartier. «J’y tiens le rôle d’une Fille du roi qui a déjà une famille et qui vit dans la pauvreté. Je devrais finir de tourner en novembre. C’est très impressionnant de faire partie d’un tel projet. Il y a au moins huit fois plus de roulottes et de personnes sur les lieux de tournage que sur le plateau d’une série d’ici.» Par ailleurs, Rose-Marie est en nomination dans la catégorie Meilleur premier rôle féminin: série dramatique pour son personnage de Sophie dans Le monstre au Gala des prix Gémeaux.          

Deux générations réunies         

Photo Paul Ducharme

 Louise Portal est très occupée ce mois-ci, puisqu’elle tourne dans les films Gallant: Confessions d’un tueur à gages, de Luc Picard, et dans Guide de la famille parfaite, de Ricardo Trogi. «Je vais tourner dans ces deux films dans la même semaine. Ce ne sont pas des premiers rôles, mais il s’agit de deux productions très intéressantes.» L’actrice déclare au passage se sentir choyée de jouer avec la jeune comédienne Émilie Bierre, qui tiendra le rôle de la petite-fille de son personnage dans le film de Luc Picard. «Ce sera un plaisir de travailler avec elle. Elle est belle, elle est bonne et elle est formidable!» Par ailleurs, Louise Portal, qu’on pourra voir dès le 13 septembre dans le film Il pleuvait des oiseaux, de Louise Archambault, ne manque pas de beaux projets. «Je continue de donner des conférences. De plus, je serai de retour à la télévision dans la prochaine saison de Trop, à Radio-Ranada.»          

Un voyage pour tester son couple         

Photo TVA Publications, Éric Myre

En couple depuis le printemps dernier avec Olivier Auger, qui est conseiller pour la gouverneure générale du Canada Julie Payette, Rosalie Vaillancourt nous a annoncé qu’elle partira prochainement en voyage avec l’élu de son cœur. «Nous irons passer trois semaines au Vietnam cet automne. La dernière fois que je suis allée en Asie, j’avais été très malade. J’espère que ça se passera mieux cette fois-ci. Après ce voyage, on saura, mon chum et moi, si on est faits l’un pour l’autre.» Par ailleurs, la jeune humoriste termine actuellement les rénovations de son nouvel appartement. «J’ai déménagé dans un haut de duplex. J’ai mis plein de couleur partout. C’est presque fini!»           

Auteur pour Bébéatrice  

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Prêtant sa voix au personnage de Théo, le fils de Guy A. Lepage dans la série animée Bébéatrice, Guillaume Lambert nous a confié avoir été recruté à titre d’auteur pour la troisième saison de l’émission. «C’est Guy A. qui m’a demandé si ça me tentait d’écrire en plus de faire une voix. Je me suis aussitôt mis à la tâche. J’ai donc passé une bonne partie de l’été à écrire ça et à finir l’écriture de mon second long métrage, qui n’a pas de financement pour l’instant.» À noter que l’acteur tourne actuellement dans la cinquième saison de Like-moi! et qu’il coanimera la troisième saison d’Avec ou sans cash, qui sera diffusée dès la mi-octobre à Évasion.          

Un premier voyage mère-fille         

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Cynthia Wu-Maheux, qui tient le rôle de Da-Xia dans District 31, nous a dit avoir vécu cet été un tout premier voyage mère-fille en Italie. «Ma mère est souvent allée en Italie, mais c’était la première fois que j’y allais avec elle. Nous avons passé deux semaines là-bas et avons visité Rome, Sienne et Florence. Ç’a été un voyage extraordinaire!»          

Son fils entre au secondaire    

Photo TVA Publications, Sébastien St-Jean

Cet été, Julie Du Page est partie en voyage à Paris et à Londres avec son conjoint et leurs deux enfants. Sa fille de 15 ans, Billie, est en quatrième secondaire, et son fils de 12 ans, Augustin, vient d’entrer au secondaire. Cet automne, la comédienne tourne dans 5e rang, en plus de faire des chroniques mode et beauté à Salut Bonjour et de tenir un blogue sur juliedupage.com . On peut aussi la voir dans Les Invisibles, à TVA.    

Une amitié précieuse    

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Benoît Gouin jouera le conjoint du personnage de Josée Deschênes dans la série Le Phoenix. «Josée et moi, on a déjà partagé nos vies dans le temps du Conservatoire d’art dramatique de Québec. On a aussi fondé une compagnie de théâtre et fait de l’impro ensemble. Notre amitié est précieuse.» Une fois les tournages sur la Côte-Nord terminés, le comédien a profité du fait qu’il était dans la région pour se rendre à Sept-Îles et à Natashquan avec sa blonde, Maryse Warda, une traductrice de pièces de théâtre avec qui il est en couple depuis près de 12 ans. En tournage cet automne pour L’heure bleue, il sera aussi en vedette dans La faille, à Club illico en décembre.    

Prêt pour l’arrivée de bébé    

Photo TVA Publications, Bruno Petrozza

Le chroniqueur sportif à Salut Bonjour Daniel Melançon se prépare à la venue de son premier enfant. «Notre bébé va arriver dans une dizaine de semaines, avant Noël. On connaît depuis longtemps le sexe de l’enfant, mais on le garde pour nous.» Sa conjointe, Anouk Meunier, va super bien. «On commence à concevoir la chambre du bébé. Je donne carte blanche à Anouk pour la déco; je sais qu’elle a du goût. J’ai super hâte, même s’il y a un côté vertigineux à tout ça, parce que ça sera la première fois que je vais devoir dealer avec la conjoncture papa-travail, et je veux être là pour aider Anouk.»    

Passionné de moto    

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Présent au lancement de TVA, puisqu’on le voit dans La Dérape le mardi à 19 h 30, Maxime Gibeault est arrivé sur les lieux à moto. «Je fais de la moto depuis deux ans. J’en ai fait pas mal tout l’été.» De plus, il a tourné dans La déesse des mouches à feu, d’Anaïs Barbeau-Lavalette.    

En forme    

Photo TVA Publications, Sébastien St-Jean

Après avoir fait un triathlon en juin à Tremblant avec ses coéquipiers de District 31 (du lundi au jeudi à 19 h, à Radio-Canada) Michel Charette, Patrice Godin et Frédéric Cloutier, Sébastien Delorme répétera l’expérience avec ses compagnons en juin 2020, mais pour une autre course cette fois: «On va faire le demi-Ironman à Tremblant. C’est 1,9 km de nage, 90 km de vélo et 21,1 km de course.»    

Entre tournages et études    

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Visage bien connu des téléspectateurs, Jade Charbonneau est partout cet automne, que ce soit dans 5e rang, L’heure bleue ou encore la nouveauté Toute la vie. Tout comme son personnage dans cette série, la comédienne de 18 ans étudie au cégep. «J’y vais deux jours par semaine. Techniquement, je suis en impression textile, mais je ne fais pas de cours là-dedans, parce que c’est une technique exigeante et je n’ai pas le temps de la faire en ce moment. Alors je fais juste les cours de base.»    

En écriture de deux films    

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Juliette Gosselin, qui est du film Fabuleuses et de la série Fragile (dès novembre sur Tou.tv Extra), consacrera son automne à l’écriture de son premier long métrage, Désastre, qu’elle écrit avec Sophia Belahmer. «J’écris aussi un long métrage avec Sarah-Maude Beauchesne; celui-ci sera produit par Nicole Robert. Pour l’instant, le titre de travail est Passion chips. C’est un film qui met en lumière l’amitié entre femmes.»    

Une nouvelle demeure    

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

En vedette dans le film Fabuleuses, de Mélanie Charbonneau, Alexandre Bacon a passé son été dans les boîtes. «Je viens de déménager dans le Vieux-Port de Montréal, où j’ai loué un condo», nous a-t-il confié. L’acteur, qui fait aussi beaucoup de doublage, n’a toutefois pas emménagé avec sa blonde, la comédienne Audrey McDonald, avec qui il est en couple depuis trois ans. Cette dernière sera notamment du film de Xavier Dolan Matthias et Maxime, au cinéma dès le 9 octobre.    

Un mariage estival     

Photo TVA Publications, Éric Myre

Normand Brathwaite nous a confié avoir eu l’occasion d’assister au mariage de sa belle-fille, la fille de son épouse, Marie-Claude Tétreault, avec qui il partage sa vie depuis plus de 25 ans. «Elle s’est mariée cet été dans le quartier Griffintown, à Montréal. C’était super beau.» Par ailleurs, l’animateur de Belle et Bum, qui est récemment tombé sur la figure, déclare ne pas garder de séquelles de son accident. «Tout va bien!» s’exclame l’artiste qui tournera cet automne dans la comédie En tout cas.     

Il a perdu du poids    

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Depuis cet été, Benoit Mauffette est un nouvel homme. Il est agriculteur à la ferme Les bontés de la vallée, à Havelock. «La saison se poursuit jusqu’au début de novembre et je ne suis pas quelqu’un qui abandonne à mi-parcours; je vais donc aller jusqu’au bout. C’est beaucoup de travail. J’ai perdu du poids. La balance indique que j’ai perdu 15 lb, mais j’ai dû perdre plus de gras, parce que j’ai gagné en muscles. Je mange d’excellents légumes bios tous les jours. Je n’ai jamais été aussi en forme.» Le comédien, en vedette dans Les Invisibles (mercredi à 20 h, à TVA), est également en tournée théâtrale cet automne dans la pièce Je suis mixte, de Mathieu Quesnel.    

Un fils chef d’antenne    

Photo TVA Publications, Sébastien St-Jean

De retour pour une 26e année à la barre de Découverte, à Radio-Canada, Charles Tisseyre nous a annoncé avec fierté que son fils Charles Alexandre est désormais chef d’antenne du Téléjournal Est-du-Québec en semaine, à Rimouski. «Mon fils adore le journalisme, et ça va très bien pour lui. Mon autre fils, Nicolas, étudie pour devenir comptable agréé. Il est plus stimulé par les mathématiques.»    

Une première pièce de théâtre    

Photo TVA Publications, Éric Myre

Mario Jean a décidé de se lancer dans la dramaturgie. «C’est quand j’ai joué dans la pièce Je vous écoute avec Marc-André Coallier, au théâtre La Marjolaine, que ce dernier m’a incité à me lancer dans l’écriture théâtrale. Je lui ai donc présenté ma première pièce il y a un mois, et il est tombé en amour avec le texte. Elle sera montée l’été prochain à La Marjolaine. Je n’y jouerai pas, mais j’en serai l’auteur et le metteur en scène», déclare fièrement Mario Jean, qui a tourné cet été dans les séries Léo et Les pays d’en haut.     

Des vacances à déménager    

Photo TVA Publications, Éric Myre

Bianca Gervais et son conjoint, Sébastien Diaz, n’auront finalement pas eu beaucoup de temps pour profiter de l’été. «Nous avions deux semaines de vacances et nous les avons prises pour déménager. Ça fait maintenant un mois que nous sommes dans notre nouvelle maison située au pied du mont Saint-Bruno. Nous sommes très bien à cet endroit. C’est notre quatrième déménagement en 10 ans, et ce sera long avant qu’il y en ait un autre», souligne la mère de famille, qu’on peut voir dans L’Échappée, à TVA, et à la coanimation de Format familial, à Télé-Québec.     

Toujours célibataire     

Photo TVA Publications, Sébastien St-Jean

André Robitaille déclare qu’il ne se met pas de pression pour trouver celle qui fera battre son cœur. «Il ne faut jamais se mettre de pression en amour. Mais ça s’en vient. C’est dans ma liste.» L’animateur a toutefois de quoi se tenir occupé sur le plan professionnel. «Cet automne, je serai en tournée partout au Québec dans la pièce Laurel et Hardy. De plus, je suis toujours producteur pour la pièce Les voisins, qui partira en tournée l’hiver prochain.» D’ici là, André Robitaille nous promet une 10e saison des Enfants de la télé haute en couleur. «Il s’agit de ma sixième saison aux côtés d’Édith Cochrane. On aura plein d’émissions spéciales. On vit tellement de beaux moments qu’on songe même à faire une émission spéciale anniversaire reprenant des moments forts des Enfants de la télé.»    

Elle fait une maîtrise    

Photo TVA Publications, Sébastien St-Jean

Croisée au lancement de la programmation de Radio-Canada, Debbie Lynch-White nous a raconté qu’elle vit actuellement une rentrée scolaire. Tout comme sa femme, Marina, qui étudie en gestion, la comédienne est aux études. «Je vais procéder au dépôt de mon sujet pour ma maîtrise en théâtre, que je fais depuis deux ans à temps partiel et que je compte étaler sur quatre ans. Je travaille, entre autres, sur le silence, le non-dit et le non verbal au théâtre. Ça m’occupe beaucoup, tout comme les tournages.» En effet, elle tourne jusqu’en décembre dans Une autre histoire, diffusée le lundi à 20 h, à Radio-Canada.    

Un livre sur l’adoption    

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Après avoir dénoncé la violence conjugale, Ingrid Falaise a le désir de mettre en lumière le thème de l’adoption dans un troisième livre, actuellement en chantier. «C’est un thème qui me rejoint, car mes cousins et cousines, desquels je suis très proche, sont adoptés. Mon cousin est originaire de Taïwan et il y a toute une histoire que je veux développer autour de lui. J’ai moi-même déjà pensé adopter.» La mère d’Émil, qui aura deux ans en novembre, se dit à la fois touchée et intriguée par ce sujet. «En tant que mère, je veux comprendre les raisons qui poussent des parents à abandonner leurs enfants. Il y a plein de pistes à explorer. Si tout va bien, ce livre devrait sortir en 2020.»     

Sa fille à la maternelle    

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

À la télé dans District 31 et au cinéma dans Fabuleuses, la comédienne Geneviève Boivin-Roussy a vu sa fille Éléonore, cinq ans, faire son entrée à la maternelle. «Elle prépare ses petites choses pour l’école. Je la trouve tellement autonome! J’ai pleuré l’année dernière quand elle est rentrée à la prématernelle. Je me suis dit que mon bébé n’était plus un bébé et qu’elle devenait une grande fille. Mais elle est tellement cool!»    

Un frère malade    

Photo TVA Publications, Éric Myre

De retour dans la 20e saison d’Infoman, à Radio-Canada, et à titre de chroniqueur à C’est juste de la TV, à ARTV, Mc Gilles déclare avoir appris récemment une bien mauvaise nouvelle. «On vient d’apprendre que mon frère est très malade. Je ne veux pas en parler plus longuement, mais j’essaie le plus possible d’être là pour aider mes parents, qui vivent à Québec. Ça occupe beaucoup de mon temps. Cette épreuve m’incite à inviter tout le monde à profiter pleinement de la vie.»     

Les Olympiques de la danse              

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Les tournages de la seconde saison de Révolution sont déjà bien entamés et Jean-Marc Généreux sera de retour dans son fauteuil de maître, aux côtés de Lydia Bouchard et des Twins. Il a d’ailleurs de grandes ambitions pour l’émission. «Tout le monde rêve d’avoir une médaille olympique. Mais c’est plus compliqué pour ceux qui font le lancer du javelot ou le saut en hauteur, parce que ce ne sont pas des sports qu’on voit souvent à la télévision. Mais parce qu’il y a les Jeux olympiques, des jeunes veulent quand même les pratiquer. J’espère qu’un jour, Révolution sera les Jeux olympiques de la danse, pour que de plus en plus de jeunes veuillent faire de la danse avec le rêve de participer à Révolution. J’espère qu’on amènera l’émission à ce niveau-là.»               

Sa fille finissante en théâtre              

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Avant d’incarner Rodge Pelletier, le père de la jeune Anaïs, enceinte à 13 ans, dans Toute la vie, Emmanuel Bilodeau avait auditionné pour le rôle de Christophe, joué par Roy Dupuis. «Jean-Philippe Duval (réalisateur) ne me voyait pas dans l’énergie de Christophe, mais il avait quand même le goût de me voir dans un personnage de composition. Rodge a une grande violence intérieure. Je le comprends un peu d’avoir peur pour sa fille et d’avoir peur de devenir le père de cet enfant-là. Il sent qu’il n’en a pas les moyens physiques, intellectuels et financiers. Ma fille la plus vieille (Philomène) a 23 ans, et si elle avait eu un bébé à 13 ans, j’aurais sûrement capoté.» Cette dernière terminera au printemps 2020 sa formation en théâtre à Saint-Hyacinthe.               

Un voyage mère-fils              

Photo TVA Publications, Éric Myre

Sophie Cadieux a fait son premier voyage mère-fils cet été. «Je suis allée en Crète pendant un mois. J’étais juste avec Oscar (quatre ans), parce que mon chum tournait. Il est quand même venu passer quelques jours avec nous. Oscar est super curieux et on a bien profité de ce temps ensemble. J’ai loué une voiture pour qu’on puisse se promener et sortir des sentiers battus», explique la comédienne, qui tourne jusqu’à la mi-octobre dans Lâcher prise, dont la nouvelle saison sera diffusée à l’hiver, à Radio-Canada, et qui jouera chez Duceppe en octobre dans Disparu.e.s.              

Une maison en expansion              

Photo TVA Publications, Sébastien St-Jean

De retour en tant qu’actrice dans Cerebrum et dans Clash, Jacynthe René est contente de renouer avec le jeu. «Je n’ai pas le temps de m’ennuyer avec ma compagnie Maison Jacynthe, mais incarner un personnage est comme une récréation pour moi. C’est comme des vacances.» Par ailleurs, sa compagnie a subi un véritable choc il y a quelques mois, quand son principal fabricant a rompu leur contrat du jour au lendemain. «On a dû revoir complètement notre façon de produire. Aujourd’hui, on n’arrive même pas à fournir à la demande. Maison Jacynthe a véritablement explosé. On reste toutefois artisanal, mais avec un gros volume. On ouvrira d’ailleurs une sixième maison au Québec; ça va très bien.»              

Il fête ses 18 ans à New York              

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Le 11 septembre, Thomas Delorme, qui tient son premier grand rôle à la télé dans Toute la vie (mardi à 20 h, à Radio-Canada), a célébré ses 18 ans. «Pour souligner ça, je m’en vais à New York voir un concert de mon groupe de rap français préféré, Bigflo et Oli, le 18 septembre. J’y vais avec ma meilleure amie, Charlie Lemay-Thivierge. On a travaillé ensemble sur le plateau de Jenny et on va à la même école. Je vais aussi voir le même groupe avec ma famille au MTelus, à Montréal, le 20 septembre», raconte le jeune homme, qui étudie en cinéma au Collège André-Grasset.               

Bien entourée              

Photo TVA Publications, Julien Faugère

Pour jouer la mère de Logan et Éliot, un jeune autiste, dans Alerte Amber (lundi à 21 h, à TVA), Madeleine Péloquin a eu la chance d’être bien entourée. «J’ai consulté ma grande amie, qui est enseignante spécialisée auprès des enfants autistes. Ça faisait déjà plusieurs années que je discutais de ça avec elle et que j’allais dans ses classes. J’en ai aussi beaucoup discuté avec Charles Lafortune. Il y avait aussi quelqu’un dans l’équipe qui est parent d’un enfant autiste. C’était très rassurant pour tous les comédiens, parce que pendant le tournage on pouvait valider des choses», raconte la comédienne, qui est maman de deux filles, de 7 et 11 ans, nées de sa relation avec le comédien Jean-François Nadeau, avec qui elle est en couple depuis 15 ans.               

Un premier rôle en anglais              

Photo TVA Publications, Karine Lévesque

Ces jours-ci, Mikhaïl Ahooja est au Festival international du film de Toronto, qui se tient jusqu’au 15 septembre, pour présenter en première mondiale le film The 20th Century, de Matthew Rankin, dans lequel il joue. «C’est l’histoire de Mackenzie King, un ex-premier ministre canadien. Je joue un soldat qui part en guerre et qui revient par surprise. C’est mon premier film en anglais et il a été sélectionné au Festival international du film de Toronto.» Par ailleurs, le comédien, qu’on peut suivre dans Une autre histoire à Radio-Canada et Jérémie à Vrak, a aussi été sélectionné au sein du programme Rising Stars du Festival, dont font partie quatre acteurs canadiens et quatre acteurs internationaux considérés comme des étoiles montantes.              

Un rôle parfait              

Photo TVA Publications, Julien Faugère

Guy Jodoin, qui reprendra en octobre les tournages de la troisième saison de La Dérape et qu’on peut voir à l’animation du Tricheur, à TVA, ne pouvait pas rêver d’un meilleur rôle que celui du directeur de la Sécurité du Québec Marc-André Bonenfant dans Alerte Amber. Même que son fils Léandre (23 ans) est policier depuis mars! «C’est drôle, parce qu’il m’a dit qu’Alerte Amber est une série qu’il ne manquera pas!» Pour ce qui est des autres enfants du comédien, sa fille Bianca (28 ans) travaille en production pour Occupation double Afrique du Sud, sa fille Mégane (22 ans) terminera en 2020 ses études en tourisme à l’ITHQ et son fils Hugolin (21 ans) poursuit sa deuxième année à McGill dans le domaine des sciences et des mathématiques.              

Sur les routes du Québec              

Photo TVA Publications, Patrick Séguin

Cet été, Antoine Pilon a découvert la région de la Côte-Nord dans le cadre du tournage de la série Le Phoenix, qui sera diffusée au printemps 2020 à Séries+. Il y joue Thomas, un jeune vivant plusieurs problèmes, qui s’entend bien avec sa mère, Murielle (Josée Deschênes), et assez mal avec son père, Daniel (Benoît Gouin). La saison estivale a donc été bien remplie pour le comédien ainsi que pour sa blonde, Catherine Brunet, qui jouait dans la pièce Les voisins. «On n’a pas eu beaucoup de temps pour se voir, mais on se reprend ce mois-ci.»              

En couple avec une comédienne              

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Frédéric Millaire-Zouvi, qu’on retrouve dans le téléroman 5e rang, dont les tournages se poursuivent cet automne, est un adepte de moto. Cet été, durant ses trois semaines de vacances, le comédien a pris la clé des champs sans sa blonde, la comédienne Stéphanie Germain, avec qui il est en couple depuis près de huit ans. «Je suis parti en moto avec des amis pour faire le tour du Nouveau-Brunswick et de la Gaspésie.»               

Pas de déménagement en vue              

Photo TVA Publications, Bruno Petrozza

Non, Brigitte Lafleur, son conjoint, Mario Provencher, et leur petite Agathe, cinq ans, ne déménageront pas... du moins, pas pour le moment! «Ma fille a fait son entrée à l’école, alors on espère rester là. Notre maison était à vendre l’année dernière, mais on l’a finalement retirée du marché. Pour l’instant, on pense la garder. Ça fait trois ou quatre ans qu’on y habite. Si on décidait de déménager, il faudrait rester dans le même quartier pour que notre fille reste à la même école», explique la comédienne, en vedette dans Faits divers (début octobre, Tou.tv) et collaboratrice à On va se le dire (du lundi au vendredi à 16 h, à Radio-Canada).              

Des travaux à la maison              

Germain Houde, qui fait partie de la distribution de Ruptures, à Radio-Canada, d’Alerte Amber, à TVA, et de Trop (dès le 30 septembre sur Tou.tv Extra), n’a pas chômé dans les derniers mois. En plus de jouer, il s’est aussi affairé sur ses terres, à Dunham. «J’ai 10 acres, alors c’est presque un travail à plein temps. J’ai beaucoup de travaux d’entretien à faire sur la maison. Je suis très occupé», mentionne le comédien, qui file le parfait amour avec Dominique, sa compagne depuis 23 ans.              

Photo TVA Publications, Dominic Gouin

  

En rafale              

Le lendemain de son passage à l’émission En direct de la rentrée, diffusée samedi dernier à Radio-Canada, Clémence Desrochers a dévoilé sur sa page Facebook qu’elle avait appris le décès de sa grande sœur Jeanne tout juste avant d’aller chanter. Nous lui adressons nos plus sincères condoléances.               

Photo TVA Publications, Julien Faugère

De son côté, l’humoriste Martin Cloutier, du duo Dominic et Martin, a annoncé le 6 septembre, sur Facebook, vivre le deuil de sa grande sœur Hélène, décédée récemment de cause inconnue. «Je t’aime, ma sœur, je t’aime, mon ange. Veille sur maman et sur nous. Dis salut à papa!» a-t-il écrit.               

Photo Échos Vedettes, Valérie Blum

Le chanteur Patrick Bruel a récemment fait l’objet d’une enquête préliminaire pour exhibition et harcèlement sexuel à la suite d’accusations portées par une employée de 21 ans d’un hôtel situé en Corse. L’artiste a nié avoir commis des gestes déplacés. Au moment où nous mettions sous presse, Patrick Bruel maintenait la tenue de ses deux spectacles chez nous en novembre.              

Photo TVA Publications, Julien Faugère

  

À lire aussi

Et encore plus