La vérité sur L’affaire Harry Quebert | Le coupable idéal (Début) | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

La vérité sur L’affaire Harry Quebert | Le coupable idéal (Début)

Samedi 14 septembre à 21 h, Radio-Canada

Harry Quebert (Patrick Dempsey), auteur d’un chef-d’œuvre de la littérature américaine...
Photo : Radio-Canada

Harry Quebert (Patrick Dempsey), auteur d’un chef-d’œuvre de la littérature américaine...

En août 1975, les habitants de Sommerdale, dans le Maine, sont bouleversés par la disparition de Nola Kellergan, 15 ans. Trente-trois ans plus tard, ses restes sont découverts sur la propriété de l’écrivain Harry Quebert, qui clame son innocence. Son ami, l’auteur Marcus Goldman, est résolu à découvrir la vérité.

... a-t-il tué Nola (Kristine Froseth), une adolescente avec laquelle il a eu une relation?

Photo : Radio-Canada

... a-t-il tué Nola (Kristine Froseth), une adolescente avec laquelle il a eu une relation?

Dans l’adaptation télévisée de La vérité sur l’affaire Harry Quebert, le roman de Joël Dicker publié en 2012, la majeure partie de l’action se déroule en 1975 et en 2008. En 1975, on relate les événements qui ont précédé la disparition de Nola Kellergan. En 2008, l’écrivain new-yorkais Marcus Goldman reprend contact avec Harry Quebert, son ancien professeur d’université devenu son ami, afin qu’il l’aide à retrouver l’inspiration nécessaire à la rédaction de son deuxième roman.

Danser sous la pluie

Les premières minutes de la série montrent la rencontre entre Nola et Harry. Tandis que ce dernier écrit sur la plage, il est surpris par une averse. Quand il se lève pour se réfugier sous un abri situé tout près, il remarque une adolescente qui danse sous la pluie. Dès qu’elle réalise qu’elle n’est pas seule, elle s’excuse de l’avoir dérangé et s’approche pour se présenter. En ce qui la concerne, elle sait déjà qu’il est le célèbre écrivain qui vit à Goose Cove.

On fait ensuite la connaissance de Deborah Cooper, une résidante de Summerdale qui appelle les policiers pour les prévenir qu’elle a entendu des cris et vu une jeune fille vêtue d’une robe rouge pourchassée par un homme dans le bois près de sa maison. Quelques instants plus tard, l’inconnue surgit dans la cuisine de Deborah en criant au secours, mais la dame est tuée par balle avant de pouvoir réagir. 

Retrouvailles

Il s’écoule 33 ans avant que le drame refasse surface et que Marcus Goldman entreprenne de prouver l’innocence de son ancien professeur d’université. Marcus est devenu une vedette deux ans auparavant, dans la foulée de la publication de son premier roman, et sa maison d’édition le talonne sans relâche pour qu’il lui remette un nouveau manuscrit. 

Trente-trois ans après la disparition de Nola, Harry est soupçonné du meurtre.

Photo : Radio-Canada

Trente-trois ans après la disparition de Nola, Harry est soupçonné du meurtre.

À court de stratégies pour vaincre le syndrome de la page blanche qui l’afflige, il se tourne vers Harry Quebert, l’auteur des Origines du mal, considéré comme l’un des grands chefs-d’œuvre de la littérature américaine. Sans hésiter, Harry invite le jeune homme à Sommerdale, certain qu’un changement de décor contribuera à libérer sa créativité. 

Présomption d’innocence

Au cours de son bref séjour, Marcus ne retrouve pas l’inspiration. Par contre, en fouinant dans la bibliothèque de son hôte, il met la main sur un coffret contenant notamment des photos de Harry avec une jolie inconnue, datées de 1975. Pris sur le fait par l’écrivain, Marcus rentre à New York après lui avoir promis de ne jamais parler de ce qu’il a vu.

Malgré une photo compromettante trouvée chez Harry, le jeune écrivain Marcus Goldman (Ben Schnetzer) refuse de croire que son ancien professeur est un assassin.

Photo : Radio-Canada

Malgré une photo compromettante trouvée chez Harry, le jeune écrivain Marcus Goldman (Ben Schnetzer) refuse de croire que son ancien professeur est un assassin.

Cependant, lorsque Marcus reçoit un appel de Harry lui disant que Nola est morte et que c’est de sa faute, il n’hésite pas à mettre de côté ses problèmes avec son éditeur pour lui venir en aide. À son arrivée à Summerdale, il est accueilli par l’avocat Benjamin Roth, qui l’informe que les choses ne se présentent pas bien pour son client. Non seulement les restes de Nola étaient enterrés sur sa propriété, mais il y avait un exemplaire du manuscrit des Origines du mal près d’elle. Pire encore, Harry a avoué à Benjamin qu’il avait eu une liaison avec l’adolescente et que son chef-d’œuvre raconte leur histoire. Même si tout accuse l’auteur, Marcus choisit de croire en son innocence et d’en faire la preuve. 

Le saviez-vous?

Cette série à suspense américaine de 10 épisodes, réalisée par Jean-Jacques Annaud (La guerre du feu, L’ennemi aux portes), a été tournée au Québec d’août à décembre 2017. En effet, même si l’intrigue du roman de l’écrivain suisse romand Joël Dicker se déroule dans le Maine, le tournage a eu lieu à Forestville, à Frelighsburg et dans des studios de Montréal. Par exemple, c’est sur la plage de la Baie-Verte, à Forestville, que la maison de Harry Quebert a été construite, tandis que Frelighsburg a servi de doublure pour la ville de Sommerdale où l’on trouve entre autres le Clark’s Diner, l’un des endroits que fréquentent Harry et Marcus.

À lire aussi

Et encore plus