De retour à C’est juste de la TV après un congé de maternité: «Je suis consciente du privilège qu’on a» − Anne-Marie Withenshaw | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

De retour à C’est juste de la TV après un congé de maternité: «Je suis consciente du privilège qu’on a» − Anne-Marie Withenshaw

Anne-Marie Withenshaw
Photo TVA Publications, Dominic Gouin

Anne-Marie Withenshaw

Après un congé de maternité bien mérité, Anne-Marie Withenshaw reprend son siège à l’animation de C’est juste de la TV, dont la 13e saison débute le 6 septembre, à ARTV. L’animatrice retrouve avec bonheur ses acolytes Thérèse Parisien, Nathalie Petrowski et Dave Ouellet pour jaser télévision.  

Après avoir animé le 5 avril le Gala des Zapettes d’or, qui marquait son retour à C’est juste de la TV à la suite de son congé de maternité — elle a été remplacée tout l’hiver par Chantal Lamarre —, Anne-Marie Withenshaw est plus que prête pour la rentrée télé! «Ça fait 12 ans que je fais partie de l’émission. Grâce à Chantal, j’ai eu le temps d’avoir un petit congé de maternité — Merci, Chantal! —, mais j’ai tourné tout l’été pour la nouvelle émission L’atelier culinaire, qui est diffusée depuis le 23 août à Zeste. Je ne me sens pas comme si je revenais à l’émission. C’est ma job et j’y retourne. Je suis vraiment heureuse. Je suis très chanceuse et consciente du privilège qu’on a de revenir encore, année après année, parce que les télé-spectateurs sont super fidèles. Ils sont heureux de jaser de télé avec nous. C’est le fun!»   

le 13 chanceux!  

La 13e saison de l’émission est plutôt chanceuse, puisqu’elle est bonifiée en épisodes en débutant plus tôt dans la programmation. «C’est opportun de profiter de la rentrée des chaînes spécialisées et des Prix Gémeaux. Ça nous donne des sujets super intéressants. On pourra aussi faire nos prédictions pour les Gémeaux.» L’animatrice fait référence à elle ainsi qu’à ses complices Thérèse Parisien, Nathalie Petrowski et Dave Ouellet, qu’elle retrouve avec bonheur pour porter un regard critique sur ce qui se fait à la télévision. «Thérèse parle tout le temps et ne sait pas quand s’arrêter. Je l’adore! Elle est comme moi. Nathalie change d’opinion comme elle change de veston! Elle vit comme une renaissance de sa jeunesse. J’adore ça, parce qu’elle est libre. Elle n’écrit plus dans La Presse. Elle a beaucoup de temps. Elle écoute plein d’affaires et nous écrit plein de messages. Quant à Dave, il bougonne plus qu’avant avec l’âge (rires), mais ça reste quelqu’un de très festif!» dit-elle avec affection. Le quatuor reste d’ailleurs en contact pendant l’été pour jaser... télé! «On a un groupe de discussion sur Facebook qui est animé sans arrêt. Ce n’est pas quelque chose qui peut mourir l’été. Il faut continuer de se tenir à l’affût. On s’envoie des articles sur des séries à regarder.»   

Un congé bien occupé  

Tout comme Anne-Marie, qui vit sa rentrée télé, sa fille Emma-Rose (six ans) vit sa rentrée en première année. «Ma fille aime l’école. Elle est super excitée de commencer.» Sa plus jeune, Chloe, a huit mois. Bien occupée pendant les mois où elle a été absente de la télé, Anne-Marie avoue ne pas avoir consommé de télé à outrance durant cette période. «Ça ne devrait même pas s’appeler un congé de maternité! Ça devrait juste s’appeler: “Je ne travaille pas et je m’occupe de mon bébé!” (rires) J’ai géré ma vie de mère de deux enfants. Ce n’est même plus de la conciliation travail-famille, c’est de la conciliation enfant-enfant. Tu essaies juste de ne jamais décevoir les deux et d’avoir aussi du temps pour toi. C’est sûr que j’ai écouté la télé, mais c’était des petits rendez-vous annuels, comme le mois de juillet, qui est fait pour regarder Stranger Things. J’ai aussi écouté beaucoup de spéciaux de stand-up sur Netflix, dont Katherine Levac, Louis-José Houde et Ali Wong. Peu importe si c’était en français ou en anglais, si c’était de la comédie, je me suis gâtée et j’en ai écouté.»   

Et que va-t-elle surveiller à la télévision cet automne? «À ce temps-ci de l’année, j’aime regarder toutes les nouveautés comme Autiste, bientôt majeur (MOI ET CIE) et Studio G, que Maripier (Morin) animera à TVA (dès le 22 septembre). J’ai aussi hâte de voir ce qui arrivera au personnage de Michel Charette dans District 31 (dès le 9 septembre à Radio-Canada).»    

L’émission C’est juste de la TV sera diffusée le vendredi à 21 h, dès le 6 septembre, à ARTV.

À lire aussi

Et encore plus